18 ans Mutek

À pareille date l’année dernière, je sentais la frénésie s’emparer de moi et ce depuis plusieurs années déjà. C’était le début de ce magnifique festival qui me tient tant à coeur. C’était le début de quelque chose, de l’été à Montréal certes mais également le début d’un nouveau souffle, de nouvelles rencontres incroyables, d’un élan de créativité et ce bien que je ne sois pas musicienne.

Je suis une technomane, électromane et dans la moindre mesure mélomane. La musique me nourrit, m’inspire, me sauve et m’accompagne 20 heures sur 24. Je suis toujours à la recherche de nouveautés à me mettre dans les oreilles. Je recherche l’inédit, le bizarre, la douce mélodie parfois, le rythme qui va accompagner mon humeur, la surprise et surtout la qualité. Le festival Mutek me ravit et me comble pendant toute cette semaine. Il m’apporte cet élan d’inspiration dont j’ai tant besoin après un long hiver dans ma tanière.

Mutek ne me paie pas pour écrire ces quelques lignes. Je suis une femme de coeur avec un gros C et c’est pourquoi cette année il me semblait normal d’être ambassadrice Mutek. Le partage est un des trucs que j’adore et dans ce sens je suis heureuse de pouvoir contribuer à cette communauté qui m’apporte autant d’incroyables belles et bonnes choses tout au long de l’année.

Notre planète n’est pas immuable, elle s’altère oui mais comme ses terriens qui y habitent elle peut changer et se transformer en quelque chose de positif. Mutek a suivi ce changement, en plus d’avoir apporté une modification majeure à son calendrier pour nous propulser au coeur de l’été et nous en faire profiter une journée de plus, sa programmation va nous faire découvrir une partie de notre monde. Je pense aux programmes Inter Connect Ciudad de México, Barcelona, London et Berlin. Aussi, à la bombe équatorienne Nicola Cruz que j’adore et également des artistes que j’ai très hâte d’entendre en Live pour la première fois tels que le japonais Anchorsong, le norvégien Deathprod, le duo hollandais Detroit Swindle, le japonais Kuniyuki, l’américaine Aurora Halal ainsi que la française rRoxymore.

D’ici, ceux que j’affectionne particulièrement sont: Alicia Hush, Marie Davidson, Matt et Mark Thibideau, Vincent Lemieux et Mike Shannon. J’ai très hâte d’assister aux performances de: Automatisme, EOP, la pionnière France Jobin, Kara-Lis Coverdale, Sarah Davachi et Van Did.

C’est tout? Une troisième vague d’artistes sera annoncée sous peu. À ce sujet, je vous conseille fortement de vous procurer vos passes avant que les prix augmentent à l’approche des nouveaux artistes dévoilés.
Ici le lien: http://mutek.electrostub.com/event.cfm?key=GX6AR2GQ9q&cart&showTimingID=178322

Pour ceux qui ne se peuvent plus et sont drogués Mutek comme moi, je vous conseille le salon Daomé ce soir avec trois supra bombes: Claire, Magnanime en Live et Rusty Faders.
http://urlz.fr/5m78

Pour les écouter:

Tout chaud Claire au premier Piknic de la saison

Magnanime Mutek 2014:

Rusty Faders à la SAT cet hiver:

Joyeux anniversaire Mutek!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s